Menu

Bruno Troadec, l’histoire d’une ascension

Lundi 16 Décembre 2019

Bruno Troadec embrasse le métier de chef d’entreprise en 2016 lorsqu’il fonde Awen Propreté & Services, mais son parcours professionnel commence trente ans plus tôt, un peu par hasard…


Crédit photo : Christian Julia
Crédit photo : Christian Julia
« Une simple rencontre peut se transformer en une grande aventure » selon l’auteur Nicolas Carteron et ce n’est pas Bruno Troadec, dirigeant de Awen Propreté & Services, qui vous dira le contraire. En effet, alors diplômé d’un BTS comptabilité obtenu sans grande conviction, le jeune Bruno Troadec cherche encore sa voie lorsqu’il fait un jour la rencontre d’un dirigeant d’une entreprise de nettoyage qui lui propose un poste de technicien de surface. Ce poste, il l’accepte, loin de se douter que cela marquera le début d’une carrière exceptionnelle.
« J’étais pas forcément super doué à l’école et j’ai rencontré un monsieur qui avait sa propre boite de nettoyage sur Cergy-Pontoise qui m’a regardé et qui m’a dit : « niveau BTS très bien, mais chez moi tout le monde commence à la base », et c’est comme ça que je me suis retrouvé sur un chantier à six heure du matin à faire briller les sols. »

Si ce grand timide manque d’assurance, son entourage professionnel à quant à lui tout de suite su repérer son potentiel. A vingt-trois ans à peine et alors qu’il débute tout juste dans la profession, Bruno Troadec devient chef d’équipe et se retrouve alors à la tête d’une cinquantaine de personnes. Son ascension sera ensuite fulgurante : alors chef d’équipe il est promu contremaître, puis inspecteur, responsable d’exploitation, directeur d’établissement, directeur de région et pour finir directeur général.
« Au départ je me suis laissé porter puis avec le temps et la maturité j’ai compris comment ça se jouait et je me suis orienté. J’ai fait ce qu’il fallait pour grimper dans la hiérarchie, j’ai bossé. […] J’ai eu la chance de rentrer dans la vie professionnelle au début des années 90 dans un métier qui était en train d’évoluer et qui se professionnalisait. J’ai rencontré des gens qui ont cru en moi, qui m’ont poussé et qui avaient du temps pour moi. »

A l’aube de ses cinquante ans, Bruno Troadec se fait « débarquer gentiment mais surement » comme il aime à le dire et c’est alors que lui vient une idée : monter sa propre entreprise de nettoyage. En 2016 naît Awen Propreté & Services. Bien que le marché soit ultra-concurrentiel, l’entreprise arrive à trouver sa place et à se différencier en portant une attention particulière à la relation client et en redonnant tout son sens au mot « service ». Ce qui motive Bruno Troadec c’est aussi d’offrir à ses salariés - qu’il connaît tous personnellement - un certain confort et un certain cadre de travail, car il le reconnaît : ce sont eux qui font la force de son entreprise.
« Moi je trace une ligne mais la réalité c’est que ce sont mes agents qui font la réussite de l’entreprise. »

Le chef d’entreprise nous confie avec humour ne pas avoir de mal à dormir sur ses deux oreilles malgré les responsabilités qui lui incombent. La sérénité, c’est sans conteste la force de Bruno Troadec qui, tout au long de sa carrière et malgré les obstacles, aura su grandir et s’accomplir.

Célia LECLUZE